Parlons de drogues

Public cible : Intervenant·es

Durée : 3h

Capacité : 25 personnes maximum

 

Les participants seront amenés à s’interroger sur la consommation de substances psychoactives (SPA).  Ils développeront des connaissances théoriques portant sur les SPA, leurs modes de consommation, ainsi que sur la dépendance. Enfin, ils entameront une réflexion critique permettant d’identifier une consommation problématique. Un survol des services en dépendance au Québec sera également présenté.

Consommation de substances psychoactives : apprendre pour mieux soutenir les membres de l’entourage d’une personne vivant avec une double problématique de santé mentale et de dépendance

Public cible : Intervenant·es

Durée : 4h

Capacité : 15 personnes maximum

 

Les participants seront amenés à s’interroger sur la consommation de substances psychoactives (SPA). Ils développeront des connaissances théoriques portant sur les SPA, leurs modes de consommation, ainsi que sur la dépendance. Aussi, ils entameront une réflexion critique permettant d’identifier une consommation problématique et les approches à préconiser. Ensuite, les participants pourront s’attendre à réfléchir sur les approches à adopter en intervention auprès d’un membre de l’entourage d’une personne vivant avec une double problématique de santé mentale et de dépendance. Un survol des services en dépendance au Québec sera également présenté. Enfin, un atelier sera proposé afin de mettre en pratique les nouvelles connaissances acquises.

Télépratique en intervention

Public cible : Intervenant·es, enseignant·es dans les programmes en relation d’aide

Durée : 3h

Capacité : 25 personnes maximum

 

Depuis déjà plus de deux ans, une partie du monde du travail a basculé dans une autre dimension, celle du télé travail et de la télé pratique. Au Centre de Référence du Grand Montréal, de par la nature de ses services, la télé pratique est en place depuis des décennies. Par contre, nous avons dû rapidement nous adapter au télé travail, comme beaucoup de travailleurs des secteurs communautaire, public et privé. En trois heures, nous survolerons les principes qui guident nos interventions téléphoniques, par clavardage et courrier électronique, qu’elles soient de type ponctuel ou sous forme de suivi. Vous serez invités à entrer dans les coulisses du télétravail d’équipe, et deviendrez les témoins de l’adaptation de pratiques éprouvées en présence et évoluant vers le virtuel.

Nous proposons également des formations sur les dépendances aux jeux de hasard et d’argent et l’utilisation problématique d’Internet. Consultez notre site Jeu : aide et référence pour en savoir plus.

Coûts

Les formations débutent à 250$. Les coûts varient ensuite en fonction du nombre de personnes souhaitant s’inscrire, jusqu’à un maximum de 25 personnes. Un tarif ajusté est également offert pour les organismes à but non-lucratif. Les taxes en vigueur s’ajoutent également au prix final. Des frais de déplacement sont à prévoir, le cas échéant.

Sur demande, il est possible de discuter avec la formatrice de modifier l’une des formations déjà existantes ou bien d’en créer une nouvelle, afin de s’ajuster et de répondre au mieux à vos besoins. Les coûts seront adaptés en conséquence.

Formatrice – Maxime Miranda, T.S.

Titulaire d’un baccalauréat multidisciplinaire en criminologie et toxicomanie, d’un DESS en intervention en toxicomanie, et d’un baccalauréat en travail social, Maxime poursuit présentement une maîtrise en travail social à l’UQÀM sous la direction de Jorge Flores-Aranda.

Maxime travaille pour les services spécialisés en dépendance Drogue : aide et référence et Jeu : aide et référence depuis 2016. Elle œuvre actuellement comme coordonnatrice de ces services. Dans le cadre de ses fonctions, elle soutien cliniquement l’équipe en leur offrant de la supervision, du coaching et de la formation. Elle forme également les nouveaux intervenants et monitore les interventions afin d’offrir de la rétroaction en continu.

Si l’une des formations ci-dessus vous intéresse, contactez Mme Miranda au 514 527-2626 ou à maxime.miranda@crgm.ca.