Mission

Drogue : aide et référence (DAR) offre soutien, information et références aux personnes concernées par la consommation de drogue, alcool et médicaments ainsi qu’à leur entourage.

Soutien : Situation difficile, envie de consommer, risque de rechute… Nos intervenant.es écoutent attentivement et avec empathie pour vous offrir un appui immédiat.

Information : Notre expertise nous permet d’informer les appelant.es à différents niveaux. Par exemple, nous pouvons informer sur les conséquences de l’usage de substances, ainsi que sur les impacts associés à des mélanges ou à une consommation excessive dans le quotidien de la personne et de son entourage. Nous renseignons aussi sur le fonctionnement des centres en dépendance et sur les services de thérapie en place pour vous aider.

Référence : Nous référons les appelant.es vers les ressources disponibles dans leur région, qui correspondent le mieux à leurs besoins.

Les avantages de notre service :

  • Nos intervenant.es sont disponibles par téléphone ou par clavardage.
  • Le service est accessible 24h /24, 7j /7, partout au Québec.
  • Il est confidentiel, gratuit, et anonyme.

Mode d’intervention

Les intervenant.es répondent aux différents appels et clavardages, évaluent les besoins des appelant.es et proposent les interventions et références appropriées. Ils et elles doivent faire preuve de beaucoup de discernement. Ils et elles sont en effet confronté.es à des demandes diversifiées, dépassant le cadre de la thérapie, et exigeant des solutions rapides.

Nous renseignons et aidons également les travailleur.euses du milieu de la santé et des services sociaux, les travailleur.euses sociaux.ales, etc. dans la recherche de services et ressources adaptés aux besoins de leurs clientèles.

Voici quelques exemples d’appels que nous recevons :

  • Le frère d’un consommateur, qui veut l’aider mais ne sait comment s’y prendre.
  • Un adolescent inquiété par la consommation d’alcool de sa mère.
  • Une consommatrice sur le point de perdre son conjoint qui n’accepte pas sa consommation de cannabis.
  • Un consommateur découragé et exaspéré par sa propre consommation d’alcool, qu’il n’arrive pas à écarter de sa vie.
  • Un consommateur en recherche d’un groupe d’entraide pour le supporter dans son abstinence de cocaïne.
  • Un parent en demande d’aide pour lui et sa fille consommatrice.
  • Une travailleuse sociale qui recherche un centre de thérapie pour son patient, client.

Ce ne sont là que quelques exemples parmi d’autres.