EN

Que sont les amphétamines?

Les amphétamines sont des substances stimulantes, c’est-à-dire qu’elles accélèrent l’activité du système nerveux central. Le terme « amphétamines » regroupe à la fois l’amphétamine et plusieurs molécules dérivées de cette substance, telles que :

  • la dextroamphétamine,
  • la métamphétamine
  • le méthylphénidate
  • le méthylènedioxymétamphétamine (MDMA) ou ecstasy
  • le diéthylpropion, le mazindol et la phentermine, qui sont des coupe-faim
  • etc.

Certaines de ces substances peuvent être légalement prescrites pour traiter des pathologies. Par exemple, le méthylphénidate est utilisé comme traitement du trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), commercialisé, entre autres, sous le nom de Ritalin®. La dextroamphétamine est quant à elle utilisée comme traitement de la narcolepsie, c’est-à-dire du besoin irrépressible de dormir. D’autres encore peuvent être utilisées dans le traitement de l’obésité pour leurs propriétés coupe-faim.

À l’état pur, les amphétamines se présentent sous la forme d’une fine poudre blanche et inodore. Une fois transformées, on les trouve sous forme de comprimés, de cristaux ou de poudre. Selon sa forme, la substance peut alors être avalée, injectée dans les veines, fumée ou aspirée par le nez (sniffée).

Si les amphétamines présentent des bénéfices thérapeutiques dans les traitements du TDAH ou de la narcolepsie, elles sont généralement détournées de leur usage initial à des dosages bien supérieurs pour leurs propriétés stimulantes et euphorisantes, voire hallucinogènes.

 

Les effets des amphétamines

Si les effets des amphétamines sont similaires à ceux de la cocaïne, ils sont toutefois plus puissants et durent plus longtemps. Parmi ces effets, on peut notamment ressentir :

  • une sensation de bien-être
  • une augmentation de l’énergie et de la vigilance
  • une augmentation de la confiance en soi
  • un sentiment de puissance
  • une suppression de l’appétit et de la sensation de fatigue
  • une augmentation de la libido et une désinhibition
  • etc.

Quand la substance est ingérée, les effets peuvent être ressentis dans les 15 à 20 minutes après la prise, tandis qu’ils sont immédiats lorsqu’elle est injectée ou aspirée par le nez. Ces effets peuvent parfois durer jusqu’à 12h.

Comme pour toute substance psychoactive, les effets des amphétamines dépendent aussi de plusieurs facteurs autres que la substance elle-même : la quantité consommée, la méthode d’absorption, l’état psychologique de la personne qui consomme, etc.

Aussi, comme pour toute substance produite et distribuée sur le marché noir, les amphétamines peuvent être mélangées à d’autres substances. Les personnes qui consomment ne peuvent donc pas connaitre la composition exacte de la substance achetée et ne peuvent pas prévoir les effets qu’elle produira.

La métamphétamine

Connue sous le nom de meth, crystal meth ou encore tina, la métamphétamine est une substance de la famille des amphétamines. Elle est toutefois deux fois plus puissante que l’amphétamine, ce qui en fait l’un des plus puissants psychostimulants.

Les effets ressentis sont similaires à ceux des autres amphétamines mais sont plus intenses et peuvent durer plus longtemps : jusqu’à 12h, voire une journée entière.

Le risque de dépendance à la métamphétamine est plus élevé qu’avec les autres amphétamines puisqu’elle est plus puissante.

Avec d’autres drogues comme le GHB ou la kétamine, la métamphétamine fait partie des substances au cœur du chemsex, phénomène qui consiste à associer la prise de drogues et les rapports sexuels.

Effets indésirables et autres risques

Comme avec toute autre substance psychoactive, la consommation d’amphétamines s’accompagne d’effets indésirables dont la gravité dépend de différents facteurs. La prise d’amphétamines peut notamment causer :

  • de l’insomnie,
  • de l’anxiété,
  • des troubles cardiaques,
  • de la fièvre,
  • des éruptions cutanées,
  • de la confusion et de la désorientation,
  • de la paranoïa,
  • du délire,
  • des hallucinations.

Les épisodes de consommation prolongée peuvent aussi conduire la personne à repousser à l’extrême les limites de son corps, puisqu’elle pourra passer plusieurs jours sans dormir ni s’alimenter. Un tel épisode peut donc conduire à un état d’épuisement qui peut avoir d’importantes conséquences physiques et psychologiques.

Une surdose d’amphétamines peut notamment provoquer :

  • une forte fièvre,
  • des convulsions,
  • un accident vasculaire cérébral,
  • le coma,
  • la mort.

Tolérance, dépendance et sevrage

La consommation d’amphétamines peut rapidement provoquer une dépendance à ses effets euphorisants. L’épisode d’euphorie étant généralement suivi d’un épisode anxieux voire dépressif, la personne est ainsi poussée à reconsommer pour retrouver un état agréable.

Sur le long terme, les amphétamines peuvent créer une forte dépendance physique et psychologique ainsi qu’une tolérance de plus en plus grande. La personne qui consomme doit alors augmenter constamment les doses afin d’en ressentir les effets, ce qui l’expose à un plus grand risque de surdose.

Quand une personne dépendante cesse de consommer, elle peut ressentir des symptômes de sevrage tels que :

  • un important désir de consommer (le craving),
  • de l’anxiété,
  • de l’épuisement mais aussi de l’insomnie,
  • de l’agitation,
  • de la dépression.

Nous pouvons vous aider

Si votre consommation d’amphétamines ou celle d’un proche vous inquiète, ne restez pas seul avec vos préoccupations : appelez-nous au 1-800-265-2626 ou utilisez le clavardage en bas à droite de notre site. Nous pourrons vous offrir du soutien et de l’information personnalisés et vous référer vers des ressources adaptées à votre situation. Nos services sont accessibles 24h/24, 7 jours sur 7.

 


Sources: Drogues, savoir plus, risquer moins, 7e édition, Mohamed Ben Amar, quebec.ca, Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), DSM-5, Le manuel Merck,